Vous êtes iciNos Dossiers»Investir»Imposition & Fiscalité»Afficher les éléments par tag : locataire - Limmo.nc | Le Portail Immobilier de Nouvelle Calédonie

Relooker pour mieux vendre

Face aux difficultés accrues pour vendre, une tendance s’est imposée, d’abord aux Etats-Unis puis en Europe : le home staging. Une recette à adopter pour vendre son bien dans les meilleures conditions.

Né dans les années 1970 aux Etats-Unis, le home staging s’apparente de prime abord à une tendance déco. Mais c’est bien plus que ça. C’est en fait l’art de mettre en scène son intérieur avec un but précis : celui de vendre son bien immobilier. En effet, il n’est guère agréable pour un potentiel acquéreur de découvrir un logement dont la décoration est en totale inadéquation avec ses goûts. Ni les murs rose fluo, ni les assiettes de grand-mère accrochées au mur ne peuvent remporter l’adhésion de tous… En home staging, l’idée est donc de rendre le bien visuellement accessible afin que tous se sentent à l’aise et projettent leurs envies déco lors de la visite. Le but étant bien sûr de toucher le plus grand nombre d’acheteurs. La pratique consiste, entre autres, à désencombrer le logement, à en retirer les éléments de décoration trop personnels et à redonner un coup de fraîcheur aux murs et aux sols.

Certes, on ne peut pas plaire à tout le monde, mais on peut faire en sorte de ne pas non plus susciter la répulsion. Et dans certains cas, le home staging peut même provoquer un coup de coeur ! Partant de l’idée qu’un acheteur se décide dans les 90 premières secondes de la visite, il faut séduire du premier coup d’oeil. Si la tendance arrive doucement en Calédonie, elle est bien installée en Europe, et notamment en Suède et en Angleterre. A l’heure où les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre leur bien, le home staging s’avère être un moyen efficace pour se séparer de son logement rapidement et à moindre coût. Car les frais engendrés, en comparaison du prix de vente, s’avèrent minimes. En investissant 2 à 4 % du prix d’achat pour améliorer son bien, on peut le vendre deux fois plus vite et éviter de lourdes et coûteuses négociations.

Le home staging n’a pas pour but de cacher les imperfections d’une maison. Il joue sur l’espace et la lumière afin de mettre en valeur tout le potentiel du bien. Et il met en oeuvre des principes que tout le monde ne pense pas nécessairement à appliquer : désencombrer, dépersonnaliser, ranger, nettoyer, réparer et harmoniser.

Quelques conseils

Tout réparer

La porte d'armoire qui grince, le clou qui dépasse, le carreau de céramique effrité... tous ces petits détails comptent. Vous n’y faites plus vraiment attention mais les visiteurs, eux, si ! Pensez bien qu’un acheteur a envie d’arriver dans un bien exempt de tout tracas. Donc faites vous-même les travaux qui s’imposent.

Repeindre

Un peu de peinture fraîche peut faire une grande différence, surtout si les tons collent aux dernières tendances. Optez pour des couleurs assez neutres comme le lin, le gris perlé ou encore un blanc cassé.

Réaménager

Si vous vendez votre bien et que vos meubles sont encore dedans dans l’attente de votre futur domicile, débarrassezvous des meubles trop volumineux qui masquent l’espace disponible et ceux qui bloquent les passages. Réfléchissez à un aménagement harmonieux des pièces.

Valoriser

On ne soupçonne pas toujours l'effet que peuvent apporter quelques bougies, un cadre bien placé, des robinets qui brillent... et un éclairage naturel. Ouvrez grand vos rideaux et n'hésitez pas à laisser les lampes allumées. Dites adieu aux pièces surchargées de collections, photos et autres babioles en tout genre. Evitez de donner une impression d'exiguïté, voire un sentiment d'étouffement. Créez un espace épuré, presque dépersonnalisé.

Voici une sélection d'articles similaires qui pourraient vous intéresser :

  • Compromis de vente = marché conclu ?

    Dans le domaine de la vente immobilière, le compromis, où vendeur et acheteur sont étroitement liés, est l’une des étapes les plus importantes avant la rédaction de l’acte de vente définitif par le notaire. L’objectif est de concrétiser la transaction en toute sécurité dans un cadre juridique.

  • Vente : quels documents fournir ?

    La décision est prise : vous mettez votre bien, maison ou appartement, en vente et confiez l’affaire à un agent immobilier. Afin de pouvoir monter le dossier bien avant le passage devant un notaire avec le nouvel acquéreur, vous serez tenu de fournir un certain nombre de documents. Récapitulatif.

  • Mettre son logement en scène pour mieux le vendre

    Transformer son intérieur pour augmenter les chances de trouver acquéreur sans pour autant dépenser des fortunes, réaménager des pièces intelligemment, opter pour une nouvelle déco afin de dépersonnaliser l’ensemble, c’est le home staging, littéralement « mettre son chez soi en scène ». Très en vogue aux Etats-Unis, le concept commence à faire également des émules un peu partout ailleurs.

  • Vente : quels documents fournir ?

    La décision est prise : vous mettez votre bien, maison ou appartement, en vente et confiez l’affaire à un agent immobilier. Afin de pouvoir monter le dossier bien avant le passage devant un notaire avec le nouvel acquéreur, vous serez tenu de fournir un certain nombre de documents. Récapitulatif.

  • Vente en viager, comment ça marche ?

    D’un côté, une personne âgée qui souhaite compléter sa retraite en transférant son bien, de l’autre un tiers qui, en contrepartie, lui verse une compensation financière jusqu’à son décès : c’est le principe du viager. Un placement parfois intéressant pour le futur acquéreur mais qui comprend un aléa : la longévité du vendeur. Le point avec Maître Jacqueline Calvet-Lèques, présidente de la Chambre territoriale des notaires.

© 2012-19 Groupe Les Nouvelles Calédoniennes - Conditions Générales d'Utilisation - Gestion des cookies